Accueil XV Gaulois
Trombinoscope
Trombi Gaulois pour Toujours
Page Infirmerie
Calendrier et Résultats Saison en cours
Calendrier et Résultats Saison 06-07
Calendrier et Résultats Saison 07-08
Calendrier et Résultats Saison 08-09
Calendrier et Résultats Saison 2009-2010
Calendrier et Résultats Saison 2010/2011



Photos des Matchs Saison 07-08
Photos des Matchs Saison 08-09
Photos des Matchs Saison 09-10
Photos des Matchs Saison 10-11
Photos des Matchs Saison 11-12
Photos du Tournoi 2010



Photos du Tournoi 2010
Photos du Tournoi 2011










Photos des Extras Gaulistiques
Le + Gaulois


Bureau
Liens


Page Partenaires / Sponsors

XV Gaulois 45  -  5  Les Lents Vouvrillon



Vendredi 3 Avril 2009

Stade de la Béchèllerie

Saint Cyr sur Loire

Temps Doux

Température 17°C

Spectateurs 60 personnes selon l'organisation, 31 selon la police...


Arbitre : Alain Prévost




Les Gaulois sur une autre planète !



Le coup d’envoi de ce match retour entre les Lents et les Gaulois est donné à 20h15. Dès le début on se doute que le match va être bien différent du match aller que les Gaulois avait gagné en offrant un jeu structuré et solide aux Lents. Et oui les Lents ne sont pas venus chez les Gaulois pour faire de la figuration et dès l’entame impose le défit physique devant comme derrière. Les gaulois peut être un peu trop en confiance se font vraiment bousculer en ce début de partie et retombent dans certains travers. La conquête habituellement point fort des Gaulois est un véritable désastre ce soir, absence au nettoyage, touche aux abonnées absentes … . L’envie est chez les invités du soir, présents sur tous les regroupements, nettoyage très propres, libérations rapides pour un dix de haut vol qui lance de belles banderilles dans la défense gauloise. Et heureusement les Gaulois vont quand même faire un très bon match sur le plan défensif. Un quart d’heure de jeu et toujours rien à la marque, le défit physique est vraiment au rendez vous et les Gaulois vont faire craquer les Lents, courts en effectif ce soir, grâce à un band mieux garni.


Les spectateurs s’impatientent devant ce jeu quelque peu brouillon et encourage leurs équipes. Les Gaulois remettent la main sur le ballon et c’est sur une libération de balle rapide que Pitbullix arrive lancé comme un obus pour aplatir la gonfle à la 18ième minute.


Le score est ouvert mais que ce match est laborieux pour les Gaulois face à une très belle équipe de Vouvray pleine d’envie et de cohésion, c’est sûr ce soir par rapport au match aller les intentions sont bien du côté des visiteurs. De belles intentions et même peut être un peu trop d’un seul coup avec une envie d’attaquer très forte qui oblige les Gaulois à défendre à outrance. 23ième minute, et c’est là que la solidarité gauloise prend toute son envergure, enfin un bon ballon de récupération, deux bonnes percussions, une remise dans le sens du jeu de Carrossix et de Jc et une percée magistrale de ce diable de gallois Coco pour une chevauchée de 40 mètres jusqu’à la terre promise. Exploit rééditer trois minutes plus tard avec une action très proche de cette dernière pour une belle percée de 50 mètres de Fred, quelque peu ennuyé par sa genouillère qui ne l’empêchera pas d’aplatir. Nous nous dirigeons, sur ce score de trois essais à zéro pour les Gaulois, vers une mi temps très attendue après un tel défit physique. Mais sursaut d’orgueil ou intelligence de jeu, sur une nouvelle pénalité due à l’indiscipline des gaulois, les Lents jouent vite sur un petit coté déserté par la défense gauloise pas attentive pour réduire le score par Jésus (cette fois je suis sûr que c’est lui). Mi temps 3 à 1.


Les Gaulois sont sûr une autre planète, ils passent à coté de leur match et le score en leur faveur ne révèle pas la réalité de cette première mi temps, les remontrances de la mi temps vont devoir faire effet en seconde période pour voir du meilleur jeu.




Les directives sont données des deux cotés et le match reprend. Et quelle surprise globalement on reprend les même et on recommence, envie du coté de Vouvray, brouillon du coté gaulois. Mais que ce passe t il chez les gaulois, le ciel leur serait il tombé sur la tête ? Seul vrai point fort de la soirée, la solidarité défensive qui anéanti tout espoir pour les attaques des Lents, tous les lancements de jeu de vouvray sont étouffés par une 3ième ligne omniprésente sur la charnière expérimentée vouvrillonne et une ligne de trois quart bien en place. C’est grâce à se jeu défensif que les Gaulois vont récupérer des ballons exploités très vite par la ligne arrière et c’est en toute logique que Jéjère aplati à la 38ième . Cette défense agressive sur la ligne arrière de Vouvray va offrir un nouvel essai aux Gaulois sur une belle interception de Ludo à la 44ième . C’est bien tout le monde semble satisfait dans le camp gaulois grâce à ces essais, mais ne nous enflammons pas, le jeu des Gaulois n’est pas là, oui globalement on se ressaisi deux ou trois minutes et c’est grâce à quelques individualités surprenantes sur ce match que les gaulois maintiennent le bateau à flots. Les Lents auraient mérités mieux en terme de score jusque là avec leur envie et leur organisation, tout au long du match ils vont harcelés les gaulois sur les phases de rucks et de conquête. On s’approche tout doucement des dix dernières minutes de jeu et c’est sur un arrêt de jeu prolongé que les gaulois prennent une petite ronflée de leur coach pour savoir ce qu’il font.


Et là nous allons enfin voir le vrai visage des gaulois, aidé par la fatigue des adversaires du soir certes. Déblayage, conquête, soutien, libération rapide, ouverture sur la ligne des trois quarts … tout y passe. C’est fait les Gaulois sont sur une autre planète, quatre essais construits en dix minutes, Brice C 52ième, Beau 56ième, Brice C 58ième pour le doublé et à la dernière minute Ludo aussi pour le doublé.


Le match s’achève sur ce score de neuf essais à un pour les gaulois mais relativisons les choses, les gaulois n’ont pas fait un gros match, les Lents ont offert une belle prestation et le manque d’effectif leur a fait défaut.




Merci Encore Aux Lents pour l'esprit, le jeu et vive le rugby Loisir.


Le XV Gaulois ce soir, Au poste de 1, Manix et Lolo, de 2 Pepino et Pitbullix, de 3 Volplanix et Carrossix, de 4 Coco et Maxime, de 5 Renaud, de 6 Pasdissix et Kévin, de 7 Brice, de 8 JC et Mike, de 9 Carl et Etienne, de 10 Beau et Simon, de 12 Thielbault et Fred, de 13 Thomas et Ludo, de 11 Juju et Brice C, de 14 Jèjère, de 15 Gaël.


Tout Cela pour dire Les Gaulois sur une autre planète, un temps dans la lune et pour finir sur terre.

Belle prestation au final !!!